Helen Chachaty

Le Pentagone a confirmé le 7 novembre trois hubs de MRO pour le programme F-35 — en dehors des Etats-Unis — qui seront chargés des opérations de réparation et de maintenance pour les 65 premiers composants (774 au total) des avions de combat de Lockheed Martin. Si l’Australie ne sera responsable que de trois composants, c’est l’Europe qui sera chargée de la plus grosse partie, avec 48 composants assignés à la Grande-Bretagne et 14 aux Pays-Bas. Cette répartition est pour l’instant valable de 2021 à 2025, le reste des composants devrait être réparti d’ici deux à trois ans, avec la mise en place de hubs régionaux supplémentaires pour faire face à la demande.

Le département de la Défense avait…

Читайте также:  Boeing conteste l'acquisition de F-35 par le Danemark
Translate »
Яндекс.Метрика Top.Mail.Ru